Mrs McGinty est morte - Agatha Christie

lundi 12 août 2013


Mrs McGinty est morte d'Agatha Christie
250 pages, édition Le Masque
Lu en ebook.


L'assassin a frappé Mrs McGinty à la tête. Avec un hachoir. Puis il a fouillé la chambre et volé les trente livres que la vieille dame cachait sous une lame de parquet. C'est écœurant ! Comment l'illustrissime Hercule Poirot va-t-il occuper ses loisirs si les meurtres deviennent à ce point sordides ? Pas question de manger de ce pain-là. Et pourtant... Si la police avait fait fausse route dès le début ? Si les petites cellules grises de Poirot pouvaient éviter la corde à un innocent ? En ce cas, évidemment... Poirot condescendrait peut-être à examiner de plus près un fait divers bien vulgaire - en apparence du moins...

C'est avec plaisir que je retrouve l'un de mes enquêteur préféré : Mr Hercule Poirot, qui est appelé par Spence, l'agent de police sur une affaire pourtant déjà classée. En effet, toutes les preuves désignent un jeune homme et la sentence est irrévocable : la corde. Cependant, Spence a comme un doute et fait appel au meilleur afin de tirer cette histoire au clair. 

Comme si je l'avais quitté hier, Hercule Poirot ne change pas d'un pouce tout au long de sa vie ! Toujours imbu de lui-même quoi qu'ici moins, il a du talent et il ne s'en cache pas ! Au départ peu désireux de prendre cette affaire, celle-ci attire quand même son attention, et c'est donc en terrain déjà conquis, que Monsieur Poirot aborde le meurtre. Cependant, dans cette petite bourgade de Broadhinny, nombreux sont les nouveaux et donc, les langues ne se délient pas facilement ... 

Les apparences sont parfois trompeuses dit-on ... Hercule Poirot l'a vécu ! Entre fausse identité, passé familial lié au passé criminel, la peur des "qu'en dira-t-on ?", l'obsession de la perfection, notre détective met les pieds dans le plat. J'ai bien apprécié cette lecture faite autour de personnage assez symbolique des petites bourgades. C'est toujours assez impressionnant pour moi de voir l'auteure se dépatouiller dans toutes cette jungle humaine, j'avoue parfois perdre un peu le fil mais qui m'est facilement rendu par les explication du big boss détective. 
Cependant malgré les explications, je me suis laissé tout le temps prendre dans des pièges tendu par l'auteure qui nous cri : Regardez au delà des apparences ! Un policier qui oscille entre fausse piste, féminité et querelle d'identité. Agatha Christie est donc l'une des maîtresse incontestée du genre policier, tenant en haleine le lecteur jusqu'au dénouement tant attendu. J'admire aussi le fait que l'auteure plante parfaitement le décor et décrive chaque chose d'une manière sobre mais qui m'a mise instantanément dans l'ambiance.

Concernant les personnages, j'adore cette multitudes de personnes différentes que j'ai pu croiser dans les Agatha Christie. Ici, toutes les classes sociales sont représentées, de la bonne à tout faire aux plus hauts rangs sociaux, soucieux de leur apparences et que les ragots de voyagent pas. Mais, comme chacun le sait, c'est le plus souvent chez ces gens irréprochables que ce cachent les plus lourds secrets ...
Personnages au fort tempérament, veuve éplorée, femme à la langue trop pendue, l'auteure grossit touts ces petits défauts féminins et masculins ce qui les transforment en mobiles parfaits.

Pour conclure : Encore une affaire prenante en compagnie de Poirot. Je me suis laissée guidé par le maître des résolutions de mystère et par son esprit méthodique. Du suspens, des secrets, le mélange est parfait pour que le lecteur accroche. Je ne m'en lasserais décidément jamais ...

Note Globale : 17/20

0 missives écrites:

Publier un commentaire

Un petit message pour un petit Bourriquet ?

Blog contents © Lira bien qui lira le dernier. 2010. Blogger Theme by Nymphont.