Dark Elite, tome 1 : Magie de feu - Chloe Neill

jeudi 27 décembre 2012


Dark Elite, Tome 1 : Magie de feu de Chloé Neill
319 pages, édition Castelmore

Lily Parker est la petite nouvelle au lycée privé Sainte-Sophia. Ses parents sont partis pour un an à l'autre bout du monde en la laissant dans ce pensionnat d'adolescentes riches et snobs. Heureusement, la compagne de chambrée de Lily détonne dans le paysage : Scout est excentrique et connaît les lieux comme sa poche. Mais elle lui dissimule des choses Ses mystérieuses activités nocturnes intriguent Lily, qui va tout faire pour découvrir ce qui se trame dans les sous-sols de Sainte-Sophia.

Qui l'eût crus ? Je viens tout juste de finir mon bouquin pour le second round du Challenge le Chapelier Fou et qui plus est, dans les temps ! Je suis fière de moi surtout que je suis la reine des lectures à la bourre ... 

Pour commencer, quelle couverture magnifique ! J'adore le regard pénétrant et plein de défi de la femme. Après lecture du livre je me demande bien si elle ne représente pas Lil... Bref passons. 

Je n'ai lu aucun livre de Chloé Neill, mais c'est l'auteur de la saga Les vampires de Chicago que tous le monde aime - et qu'évidemment, je n'ai pas lu comme d'hab' -. Commençons par les personnages. En premier lieu nous avons Lily - J'adore ce prénom... -. Elle est envoyée par ses parents dans le lycée privé Sainte-Sophia, tandis qu'ils se sauvent en Allemagne pour des recherches. Cependant dans ce lycée plus que stricte, elle découvrira un monde où les humains côtoient sans même le savoir, des personnages un peu différents... Bref. J'ai aimé chez Lily son humour. Oui son humour. Je crois que c'est ce que j'ai le plus aimé dans ce livre ... Elle est aussi décalée. Mais pas tant que ça, car elle fera la connaissance de SaNouvelleEtImprévueMeilleureAmie : Scout. Scout et son allure un peu "punk" lui fera découvrir ce monde secret ... Et lui fera aussi découvrir un garçon craquant : Jason. Que dire des personnages ? Ils sont assez bof. Pas travailler, on sait juste que Jason est beau qu'il est un - non je ne le dirais pas ! -. Sinon rien d'autre. Pas de détails concrets, pas de secret rien qu'une ébauche de personnages juste pour nous faire lire ce tome. Dommage, j'aime connaître un personnage de fond en comble. 

Concernant l'histoire : Quelle surprise ! Non je rigole. C'est dommage encore, que quasiment chaque histoire un peu jeunesse se ressemble à ce point. Généralement la fille débarque dans un nouveau bahut, elle tombe sur LE mec craquant, ils se tournent autour blablabla... Un peu d'originalité ne ferait pas de mal. 
Bon sinon sur l'histoire j'ai bien aimé le début - c'est rare -. En effet, nous ne tombons pas dès le début sur le BG sur lequel le personnage principal va craquer. Nous entrons dans l'univers de Sainte-Sophia nous découvrons ses règles, qui fréquenter et qui ne pas fréquenter, où aller etc. Cela a été pour ma part une surprise. Après ce début assez prometteur ... l'originalité manque comme je l'ai dis plus tôt. 
Ensuite concernant l'histoire et une partie de l'histoire - la disparition de Scout - c'est trop prévisible. Evidemment que Lil va partir à sa recherche, EVIDEMMENT quelle ne va pas y aller seule et bien sur que tous le monde va s'en sortir vivant ... Pouah.
Autre chose : Les "méchants". Ici je ne noterais pas de manque d'originalité, mais de développement. On ne sait quasiment rien de eux ! Nous n'avons que le point de vue des "gentils", j'aime entendre tous les sons de cloches possible pour me faire une petite idée. 

Je vais maintenant vous parler de la FIN de ce premier tome. Là non plus, je n'ai pas été très enchantée... L'auteur pour ma part, ne m'a laissé aucun suspens. Je devine déjà le second tome : Lily devient le membre le plus puissant, elle arrive à neutraliser les adversaires et tombe dans les bras de Jason. What else ? C'est pour cela que lire le second tome va être décisif pour moi. Vais-je un peu plus m'accrocher aux personnages ? L'histoire va-t-elle être un peu plus pimentée, plus originale ? 

Pour résumé : Une lecture rapide et simple quand on a lu un gros pavé pas très rigolo avant. Pas de suspens à souhait, des personnages creux, une intrigue quasi inexistante... Sa ce lit. Point barre. Pour ma part je pense que j'aurais du commencer par l'autre saga de l'auteur - Les vampires de Chicago - qui me semble au premier coup d'oeil plus élaboré que la saga Dark Elite. De l'originalité bon sang ! La couverture nous laisse à penser que l'univers sera plus noir que noir, mais là c'est plutôt univers cupcake, on ne sait quasiment rien des méchants... A noter quand même que la répartie de Lily est assez joyeuse et m'a arraché quelques sourires.  Peu mieux faire. Vraiment mieux faire.

Note Globale : 09/20

5 missives écrites:

Arcaalea a dit…

Ouh la laaaaaaaa, et ben dis donc à ce que je vois ça ne volait pas bien haut. Tu n'es pas la première personne qui n'a pas apprécié cette lecture si mes souvenirs sont bons. Je me suis achetée Les vampires de Chicago tome 1 et j'espère que j'aurai un peu plus de chance !
Bisous et j'espère que ton tirage de janvier, si tu participes, te sera plus favorable :)
Au plaisir de te lire ^^

Manon S.R a dit…

Arcaalea j'espère plus aimer le second tome de cette trilogie ...
Mais je serais bien sûr des votre pour janvier ! Hahahaha j'adore ce Rdv :)
Gros bisous !

Clairdelune a dit…

Eh ben, tu n'es pas très enthousiaste ^^ Je me souviens avoir moyennement aimé le début mais quand l'action se met en place, ça va mieux. J'ai donc au final bien aimé, une lecture sympa :)

WolfsRain a dit…

Déjà le résumé ne me tente pas tellement. Ta chronique confirme mon avis préjugé. x) Je vais donc me tenir loin de ce bouquin.

Manon S.R a dit…

Coucou les filles !
Oui Clairdelune c'est une lecture assez rapide, mais c'est tellement vus et revus... Cela me barbe trop !
WolfsRain : Mais ne te tiens pas loin de ce bouquin, si on peut te le prêter ce n'est que mieux ! Tant tu vas adoré ...

Enregistrer un commentaire

Un petit message pour un petit Bourriquet ?

Blog contents © Lira bien qui lira le dernier. 2010. Blogger Theme by Nymphont.