Le Bouchon de cristal - Maurice Leblanc

dimanche 6 janvier 2013


Le Bouchon de cristal de Maurice LeBlanc
284 pages, édition le Livre de Poche

Quel intérêt peut avoir ce bouchon de cristal que tant de gens veulent posséder par tous les moyens, y compris le meurtre ? Le plus difficile dans une affaire, nous dit Arsène Lupin, souvent, ce n'est pas d'aboutir, c'est de débuter. En l'occurrence, par où débuter? Quel chemin suivre ? Sans rien connaître, sans savoir quelle partie était jouée, quelles étaient les cartes et qui tenait l'enjeu, Arsène Lupin se jette au plus fort de la bataille. Mais l'adversaire se révèle très vite redoutable et Arsène Lupin est plusieurs fois renvoyé à la case départ. Le jeu sera impitoyable, le suspense poignant. Arsène Lupin, le gentleman-cambrioleur, l'éternel séducteur, l'insolent, réussira-t-il à déjouer les forces du mal et de la haine ?

Après avoir souvent entendu parler du célèbre cambrioleur Arsène Lupin je me décide à commencer ce bouquin et ceci est ma première histoire le concernant ! Le mélange de suspens, de rebondissements en tout genre et le dénouement inattendu font de cette lecture un succès pour moi.

Je ne dis pas souvent des mots sur la couverture mais là, je la trouve assez bâclée voire sommaire. L'édition Le Livre de Poche m'ont déjà prouvé qu'ils pouvaient faire mieux, cependant je dois convenir que cette couverture appelle au mystère qui entoure l'histoire.

Nous débutons donc sur un acte parfaitement habituel pour Lupin : le cambriolage d'un grand ponte. Mais tout ne se déroule pas comme prévu, deux de ses compagnons sont attrapés par la police mais Lupin a en main ce qu'ils étaient venus chercher : le Bouchon de cristal. S'en suit une course folle avant le jour tragique afin de déterminer ce qu'est ce bouchon de cristal et à quoi il sert.

Je vais d'abord parler du personnage qui m'a été donné de découvrir. Lupin se rapproche pour moi d'Hercule Poirot, le calme en moins. Il est certes plus élégant dans ses gestes, plus passionné. Il a une grande estime de lui-même, un égo inébranlable sauf ... Dans cette histoire précisément. Le grand Arsène Lupin se fait rouler et l'on se paie sa tête ouvertement ce qui le fera sortir de ses gonds et multiplier les stratagèmes afin de découvrir la vérité. Je dirais de ce personnage qu'il incarne un genre de fantasme typiquement féminin du héros :  un voleur certes, mais un voleur qui possède les plus belles manières et un charisme fou. Il ne fait jamais de mal, utilise les stratagèmes les plus complexes et ne se fait jamais pincer. 

Concernant ses rivaux qui occupent les sièges les plus prestigieux, nous nous rendons compte tout comme aujourd'hui, que les plus riches sont des vendus notamment ceux de l'Etat. Ils essaient de cacher de lourds secrets qui causeraient leur perte, tout en ayant à leur disposition les meilleures diversions possible - la police par exemple -. Ils sont sans pitié et nous découvrons un personnage très noir, qui nourrit une rancoeur vieille de plusieurs dizaine d'années.

Qu'ais-je pensé de ces personnages ? Je les trouves bien travailler, Lupin reconnaissable entre tous. Il a un style bien à lui, possède l'art de prendre n'importe quelle apparence, un vocabulaire précis. C'est un personnage qui arrive à charmer le lecteur par ses manières à la fois touchantes et rigolotes. 

Concernant l'histoire : J'aime beaucoup le style policier et implicitement j'essaie de découvrir la vérité avant la fin - je n'y arrive que rarement d'ailleurs ... -. Le Bouchon de cristal m'a beaucoup plu pour son suspens avant tout. Il reste entier jusqu'à la fin, la vérité devient de plus en plus opaque au fur et à mesure de l'avancée de l'histoire et je me suis dis : comment va-t-il faire celui-là ? Un deuxième point assez important : les rebondissements. Ils sont très nombreux, au moment où nous pensons sa y est l'affaire est résolue, elle prend un chemin détourné pour nous tenir encore en haleine. 

Pour résumé : Tout est regroupé pour le genre policier : du suspens, des personnage attachant, une histoire compliqué, des drames et voilà vous tombés sur Lupin ! J'ai passé un agréable moment en sa compagnie afin d'élucider ce mystère. Je recommande les aventures du cambrioleur qui ne sont pas difficiles à lire du tout tant la plume est fluide.

Note Globale : 15/20

2 missives écrites:

WolfsRain a dit…

Je possède deux Arsène Lupin. Il faudrait que je m'y mette un jour vu que je ne l'ai jamais tenté. Vu que tu les recommandes, je vais essayer de m'y mettre rapidement. :)

Manon S.R a dit…

J'ai hâte de voir tes critiques, si tu as aimé je les prendrais et les lirais à mon tour !

Enregistrer un commentaire

Un petit message pour un petit Bourriquet ?

Blog contents © Lira bien qui lira le dernier. 2010. Blogger Theme by Nymphont.